• Alie

La visualisation

La visualisation est un outil puissant utilisé en sophrologie, auto-hypnose, méditation, préparation sportive...

On l'appelle visualisation positive, visualisation créative, imagerie mentale...

Elle permet :

- de modifier/ corriger de "mauvaises" habitudes (alimentation, alcool, tabac...)

- d'atteindre un objectif ( matériel, sportif, professionnel, scolaire, physique...)

- de s'épanouir (estime de soi, assurance, gratitude, bienveillance...)


Même si on en parle plus aujourd'hui, dans cette vague de développement personnel, la méthode ne date pas d'hier. Plusieurs personnes ont permis de la développer:

- Emile Coué (1857-1926), pharmacien et psychologue français, demande à ses patients de visualiser un état d'être meilleur en récitant ce mantra :" Tous les jours et à tous points de vue, je vais de mieux en mieux." il observe de bon résultats.

- Franz Alexander (1891-1964) médecin et psychanalyste américain, développe les concepts fondamentaux de la médecine psycho-somatique. Pour lui, c'est certain, les émotions ont un impact sur la santé physique.

- Carl Simonton (1942-2009) cancérologue américain, se rend compte, qu'à pathologie et traitement identique, les intentions du patient et du médecin modifient l'issue de la maladie. Il développe donc un accompagnement basé sur la relaxation et la visualisation positive.

- Raymon Abrezol (1931-2010) médecin suisse, pionnier de la sophrologie en europe, crée la sophro-pédagogie sportive. Il a préparé 204 médaillés de JO ou de championnats du monde, grâce, en particulier, à la visualisation.


Les neurosciences ont désormais prouvé que le subconscient ne fait pas la différence entre le réel et l'imaginaire.


Il y a 6 règles à respecter pour que la visualisation soit efficace :

1) Se fixer un objectif clair et précis

2) Etre acteur de la visualisation, y jouer le rôle principal (on doit se voir)

3) Se servir de tous ses sens, on ne doit pas seulement voir, mais imaginer les odeurs, les textures, les bruits, les goûts et surtout les émotions car elles agiront sur le corps physique.

4) On doit avoir une pratique régulière

5) On doit y croire !

6) On doit se sentir bien dans le présent, apprécier ce que l'on a déjà. On attire à soi rien de positif en étant dans un état d'esprit négatif. (boostez vous, chantez, dansez, riez, balladez vous... prenez soin de vous)


La visualisation méditative en pratique (à lire une fois avant d'agir):

- Installez vous confortablement et au calme

- Respirez tranquillement les yeux fermés

- Détendez toutes les parties de votre corps (n'oubliez pas le visage)

- Procédez à la visualisation de votre objectif, de sa mise en place à son résultat, avec toutes les étapes qui se déroulent merveilleusement bien. N'oubliez pas d'utiliser tous vos sens.

- Revenez tranquillement à la réalité, en bougeant doucement, en vous étirant...

- Notez éventuellement votre expérience dans un cahier, vos difficultés, vos ressentis...


Exercice

- Imaginez vous prendre un aliment que vous appréciez (chocolat, pomme, citron, bonbon...)

- Imaginez le dans votre main, sentez sa texture, sa température, son poids...

- Si c'est un fruit sentez le couteau entrer dedans, la résistance... si c'est autre chose déballez le tout doucement, écoutez le bruit du papier...

- Sentez l'odeur de votre aliment

- mettez le en bouche, ressentez le goût, la saveur, la température, la texture....

Si à la fin de l'exercice vous vous sentez plus détendu et que vous avez salivé, c'est que vous avez réussi à induire une réaction physique à une visualisation : Bravo !

Si ce n'est pas le cas, pas d'inquiétude, ça peut demander du temps, recommencez un autre jour.


La visualisation peut aussi être active au quotidien

Jouez à faire comme si ... !

Glissez vous dans la peau de quelqu'un que vous admirez ou dans celle/celui que vous aimeriez être, et agissez comme cette personne.

- je suis triste mais je vais agir comme si j'étais heureux

- je suis timide mais je vais marcher dans la rue comme Julia Roberts

- je suis perdue mais je vais gérer les provocations de mon ado comme le ferait ma collègue si calme et sûre d'elle

- je ne suis pas sûre de moi mais je vais demander une augmentation à mon patron comme le ferait mon frère qui ose s'affirmer

- je me suis levée du mauvais pied mais je vais agir comme si c'était la plus belle journée de ma vie

- je ne m'aime pas mais je vais me regarder comme ma mère le fait, avec douceur et bienveillance

...


Quand vous vous sentirez à l'aise avec ces visualisations, essayez avec des objectifs plus éloignés, commencer par un rendez-vous dentiste, un déjeuner avec votre collègue... quelque chose que vous appréhendez un peu, quelques jours avant, visualisez l’événement se passant merveilleusement bien.

Puis faites le avec des enjeux plus importants.


Vous trouverez sur Youtube des tas de visualisations guidées qui peuvent être de bons supports pour commencer.


La visualisation n'est pas une bulle dans laquelle on s'enferme pour fuir la réalité, elle est un outil pour créer notre réalité.

Avec la visualisation

- devenez acteur et réalisateur de votre vie, orientez la dans la direction que vous souhaitez, ne la subissez plus.

- développez les qualités que vous souhaitez, rien n'est jamais figé, définitif. Devenez la meilleure version de vous-même.



6 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout