• Alie

Les quatre accords toltèques

Cette semaine, je vous propose de découvrir ou de redécouvrir les 4 accords toltèques.

Qu'est ce que c'est que ça ??

Les toltèques, pour resituer, ont vécu dans l'actuel Mexique de 1000 à 1300... ça fait un bail !

A priori ils étaient plutôt doués, raffinés et surtout sages !

Cette sagesse a été ensuite diffusée par les Aztèques plutôt fiers de leurs ancêtres.

En gros les toltèques ont admis que le but de chacun était d'être heureux et en paix, mais pour atteindre ce but on se heurte à des embûches ! (bah oui si c'était simple on le saurait !)

Nous, l'homme moderne dans tout son nombrilisme, aurions tendance à penser que le problème c'est les autres et qu'on y peut rien ! c'est plus facile !

Que nenni ! les toltèques nous expliquent que le problème vient du fait que nous sommes en permanence sujets à une sorte de guerre intérieure avec pour protagonistes trois entités qui luttent :

- Notre tête : c'est la petite voix intérieure, qui nous juge, qui nous décourage ...

- Notre cœur : siège de nos émotions qui changent et re-changent en permanence !

- Notre corps : qui exprime tout ce que les deux autres ne veulent pas exprimer.

Pour les toltèques tous ces blocages résultent du brouillard que nous avons devant les yeux qui nous empêche de voir la beauté du monde, mais, ouf !! ils nous donnent des clés pour évoluer.


Ce brouillard n'est pas là à notre naissance, nous le fabriquons minutieusement.

Au début nos parents mettent la première couche en nous collant des étiquettes : "tu es fainéant", "tu es beau", "tu me fatigues", "tu es bavard", "tu es timide"...

Et puis en nous inculquant ce qui est beau ou laid, vrai ou faux, admissible, inadmissible...

Tout cela avec les valeurs dont ils ont eux même hérité, ou qu'ils ont fabriqué en fonction de leurs expériences, et dans la plupart des cas la peur en est la source. L'enfant porte alors des lunettes déformantes sans le savoir, et croit dur comme fer que ce qu'il voit est la réalité et qu'il ne peut en être autrement.

Les professeurs vont également en remettre une couche, les amis aussi, la famille...

Et nous ! nous allons nous laisser influencer, diriger, juger... encore une fois par peur d'être rejeté, de ne pas réussir, de ne pas être aimé...

Tout cela crée ce qu'on appelle des pensées limitantes.


A force nous arrivons dans la guerre précédemment citée : la tête juge en fonction de ce qu'on lui a appris, en fonction de ce qu'elle voit dans ses lunettes déformantes, mais le cœur peut ressentir un malaise car ces pensées, actions... ne correspondent pas à ce que l'on est au fond de soi, l'essence de notre être que personne ne nous a appris à écouter, et c'est dans ce conflit que le corps fini par s'exprimer par des douleurs ou des maladies.

Les toltèques nous invitent à retrouver notre mélodie, celle qui sonne juste pour nous, qui donnera le la à notre tête, à notre cœur et à notre corps pour vivre de façon harmonieuse. Cette "méthode" a été expliquée par Miguel Ruiz dans son ouvrage "les quatre accords toltèques".


Le premier petit défi que je vous propose pour commencer, avant de décortiquer les 4 accords durant la semaine, sera de lister (mentalement ou par écrit) des pensées limitantes qu'on a pu inscrire sur vos lunettes et dont vous pouvez prendre plus ou moins conscience.

Je vous en donne quelques exemples:

- on ne peut réussir sa vie si on est en échec scolaire

- le bonheur, ça se mérite

- la vie est dure

- il faut trimer pour réussir

- le succès monte à la tête

- le temps c'est de l'argent

- je n'ai pas le droit à l'erreur

- c'est trop beau pour être vrai....


Un petit truc que j'utilise pour les repérer: je prends quelque chose que je pense vrai, ou que je crois juste de faire, je me demande si plusieurs personnes dans le monde peuvent penser le contraire ou faire le contraire et si oui sont ils plus malheureux que moi, sont ils plus en échec.... Cette méthode nous permet de nuancer les choses, de les rendre moins binaire.

Et ça ouvre sur des possibles incroyables!

Commençons à nettoyer un peu nos lunettes et libérons nous des croyances qui ne nous correspondent pas.


A demain pour le 1er accord toltèque : "Que votre parole soit impeccable".



13 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout